Obtenir un logement en échange de services variés

Trouver un logement est devenu un vrai parcours du combattant surtout pour les personnes célibataires. Depuis quelques années, une nouvelle pratique est apparue : louer une habitation en échange de services. Intergénérationnel ou entre individus de même âge, celle-ci est une des solutions les plus efficaces pour se loger pendant quelques mois voire plus.

En quoi consiste ce concept ?

Le logement contre services est un concept tout récent qui vise à louer une chambre ou un studio à une tierce personne à un prix modique voire gratuitement. En contrepartie, celle-ci se charge de réaliser des petits services pour le propriétaire. Depuis quelques années, à cause de la flambée des prix du logement, notamment dans les grandes villes telles que Paris et Lyon, cette pratique est devenue  la meilleure alternative à la location surtout pour les jeunes étudiants. En fait, l’esprit primaire se base sur  l’aide à la personne. Voilà pourquoi les propriétaires prônent  un hébergement gratuit contre des services. Il est à noter que ces derniers ne requièrent pas de diplômes en particulier ; ce sont des tâches habituelles telles que le ménage repassage, le jardinage, la garde d’enfants, l’aide aux devoirs, la cuisine, etc.

Plusieurs plateformes sont alors créées depuis pour mettre en relation les personnes qui recherchent un logement et les propriétaires qui ont des offres à proposer. Cliquez ici pour en savoir plus.

Logement contre service : est-ce légal ?

En France, il n’y a pas de texte dans la  Loi qui interdit clairement cette pratique. Cependant, le fait d’héberger une autre personne chez soi requiert le respect de certaines règles. Parce qu’il s’agit d’un logement acquis en échange de services, l’entente entre les deux parties est fixée par le Code de Travail. De ce fait, il est donc nécessaire de dresser un contrat de travail. Les points nécessaires à marquer sont : le début et la fin des services, la nature de ceux-ci, le planning à respecter par le locataire, la désignation de l’endroit où celui-ci s’installera, les règles de vies du propriétaire et la répartition des charges (électricité, chauffage, eau…). Par contre, il est aussi bien de souligner que le locataire doit jouir d’un espace parfaitement viable (fenêtre, chauffage..), décente et privé (bien délimité).  Pour que les deux parties soient gagnant-gagnant donc, il va falloir bien équilibrer le nombre d’heures de travail et les tâches à faire avec le prix du loyer qui aurait été exigé (globalement  estimés à une heure de service par m²).

Une solution efficace pour les étudiants

L’option logement contre service est la solution idéale pour les étudiants. En effet, avec le choix d’habitation trop restreint, ou les loyers exorbitants, ces derniers ne s’y retrouvent pas en plus de leur budget serré. Dans les grandes villes étudiantes, le logement étudiant est un problème majeur  car beaucoup de paramètres entrent en question : la position géographique par rapport à l’université, le transport, l’aménagement du lieu… Ainsi, la recherche de maison d’accueil via les sites spécialisés ou les  plateformes demeure la solution la plus efficace  et à long terme pour eux.

Le scénario le plus connu concernant  ces étudiants c’est de faire des petits boulots par ci et par là pour pouvoir assurer leur loyer. Avec cette nouvelle pratique, ils n’auront plus à courir à droite à gauche, ils ont juste à assurer la gardes des enfants à domicile avec d’autres tâches ménagères en échange du confort d’une chambre meublée ! Quoi qu’il en soit, les travaux à effectuer doivent correspondre à la  compétence  du jeune locataire et respecter les horaires préétablis.

Les différentes facettes du logement contre services

Comme il a été précédemment cité, cette pratique se base sur un échange mutuel de logement contre des services. Dans plusieurs grands pays, le logement intergénérationnel est très pratiqué. Il s’agit d’une entente entre des personnes du troisième âge  avec des jeunes étudiants en quête de savoir. En effet, les seniors disposent d’un plus grand espace et d’une plus grande tranquillité vu que leurs enfants sont partis depuis longtemps. En échange du fait   de ne pas louer une chambre donc, ils viennent en aide à ces personnes âgées en plus de leur tenir compagnie. D’ailleurs, plusieurs  étudiants se vantent d’habiter dans des logements avec  des conditions aussi avantageuses que possible !

Le couchsurfing est un autre aspect qui consiste à s’héberger gratuitement chez un hôte pendant une nuit ou plus pendant un voyage. Prônant l’hospitalité, il se base sur la volonté de faire de nouvelles rencontres et de pratiquer des échanges culturels. Initié depuis la seconde guerre mondiale, cette pratique est adoptée par les routards, voyageurs et aventuriers qui n’ont pas d’impératifs de voyage puisqu’ils vivent au rythme de leur périple et  selon les règles installées par leur hôte.

Trouver  un logement en échange de services est actuellement  une pratique très répandue. Pour les étudiants, elle reste la meilleure alternative pour avoir une habitation avec les mêmes avantages que chez soi.