Conseils utiles pour effectuer un achat immobilier

Faire un achat immobilier n’est pas si simple qu’acheter une baguette dans la boulangerie de votre quartier. Cet achat peut comporter des pièges et des arnaques où ceux qui ne sont pas expérimentés dans ce domaine tomberont facilement. Voici alors quelques astuces et conseils pour vous aider à éviter cela.

Visitez correctement l’habitation

La première chose à faire avant de se lancer dans l’achat d’un bien immobilier est de faire une visite de celui-ci. Pour gagner du temps lors de cette visite, aidez-vous d’une liste qui comportera tous les paramètres que vous voulez vérifier dans l’habitation. Vous pouvez mettre dans cette liste, par exemple, l’environnement, caractéristiques de l’habitation, vos priorités, les éléments rédhibitoires, etc. Vous devez également prendre en compte votre mode de vie et le style de bien qu’il vous faut. Dans l’achat d’une habitation, il vous est possible de faire un achat de maison ancienne ou un achat VEFA (Vente à l’Etat Futur d’Achèvement). Si vous inspirez plutôt pour la première option, il vous est conseillé de visiter plusieurs biens, sans se presser et en sélectionner les maisons qui vous sont adaptées. Pour un achat VEFA, vous devez d’abord regarder ce que le promoteur a déjà construit en vous basant sur les photos qu’il vous donnera. C’est seulement après que vous devez aller sur les lieux de constructions déjà achevées.

Peut-on négocier le prix du bien immobilier à acheter ?

Pour ce qui en est du prix, il est inutile de négocier si le prix proposé est en adéquation avec le marché. Si vous insistez encore à négocier dans ces conditions, le bien immobilier va probablement vous être soufflé par un autre acquéreur. De plus, vous ne devez négocier que lorsque des éléments factuels vous le permettent. Vous devez seulement négocier en vue d’obtenir un prix correspondant à votre budget avec les améliorations que vous jugez utiles mais toujours en cohérence avec la valeur réelle du bien.

Comment bien préparer votre financement ?

En ce qui concerne votre financement, vous devez d’abord déterminer votre capacité d’emprunt que vous pouvez avoir auprès de votre banque. Vous devez également évaluer votre apport car plus votre apport personnel sera élevé, moins votre emprunt sera important. Sans oublier qu’il vous est aussi important de prendre en compte les frais annexes liés à la vente comme les frais d’agence, frais de notaire, frais d’aménagement de la maison, frais de déménagement, etc.